The Rock Forum est un forum qui traite du rock dans toute sa diversité avec une ambiance fun
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Radio TRF
Lancer la Radio TRF
Derniers sujets
» [PREVIEW]Le Site de Tutoriels MAO passe en version 10
par didguitare Lun 14 Nov - 14:42

» RADIO ROCK & BLUES
par Radio Rock & Blues Dim 6 Nov - 2:27

» Vous allez aimer Radio Rock & Blues
par Radio Rock & Blues Dim 6 Nov - 2:23

» Bientot une nouvelle émission sur Radio Rock & Blues !
par Radio Rock & Blues Dim 6 Nov - 2:21

» Ils etaient au Festival Gragnarock !!
par Radio Rock & Blues Dim 6 Nov - 2:18

» [5/06/2016] Puces Rock, avec DELTA BOMBERS @ Montpellier
par toutafond Jeu 14 Avr - 18:45

» Notre nouveau site de Tutoriels MAO gratuits
par didguitare Jeu 24 Mar - 10:26

» [Montpellier 08-09/04/2016] Week End Mort de Rire @ Secret Place
par toutafond Lun 21 Mar - 17:11

» Découvrez en exclusivité notre nouveau Site : La Caverne MAO
par didguitare Mar 15 Mar - 10:32

» Notre nouveau Site : L'école du BeatMaker
par didguitare Mer 27 Jan - 9:44


Partagez | 
 

 Le mouvement Industriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le mouvement Industriel   Ven 23 Oct - 20:05

L'industriel un grand mot pour un énorme mouvement qui souffre helas du mainstream..Combien de fois je vois le mot indus sur des groupes qui n'en ont jamais fait ou que l'electro c'est de l'indus..

Au fait, si il y a un topic concernant les genres musicaux, vous le deplacerez chers modos.


Je ne pense pas qu'on doive delaisser ce sujet , ce serait une grosse preuve de notre ignorance sur le mouvement gothique..
Il faudrait des pages et des pages pour expliquer ce mouvement..Pour faire simple, je dirai que le terme musique industrielle est né lors d'une interview avec Monte Cazazza et son grand ami Genesis P Orridge...
Je ne vais pas innover, le wiki est là..
Citation :


Genre particulièrement multiforme, la musique industrielle (ou indus) puise ses racines dans les travaux et les réflexions des futuristes italiens du début du XXe siècle, en particulier les thèses de Luigi Russolo (1885-1947) et les expérimentations sonores de John Cage ou des français, Pierre Schaeffer, Pierre Henry, Pierre Boulez, dans les années 1950 et après. Ces influences se sont cristallisées dans les années 1970 en réaction à l'inanité de la musique de l'époque, dominée par le star-system et la mercantilisation de la musique.

Après une phase d'élaboration dominée par une forte imprégnation idéologique, la musique des fondateurs a subi de nombreuses influences pour accoucher d'une descendance extrêmement variée de genres et de sous-genres musicaux. Du rock à la techno en passant par le folk, le hip-hop, la progression d'éléments bruitistes dans la musique pop même la plus commerciale, on peut dire que la musique industrielle est en réalité LE genre séminal qui a changé la face de la musique, après le rock n'roll en son temps.

A l'origine du mouvement, le punk et les années 1970

La musique industrielle est née à une époque charnière de notre histoire. La musique industrielle a toujours utilisé les médias de masse pour diffuser ses idées et ses œuvres. De plus, le mouvement, s'est toujours identifié au populaire plutôt que le contraire. Bref, la musique industrielle utilise les moyens de diffusion massifs pour contrer ce dernier mais avec une diffusion souvent plus que confidentielle (entre 500 et 1 000 exemplaires en moyenne). Ce n'est là que l'une de ses très nombreuses contradictions que E. Grynszpan justifie par le coût élevé de production pour les artistes ainsi que la volonté des acteurs du mouvement de rester confidentiels (« Keep it underground ! »).

Les années 1970 sont une charnière importante de notre histoire. Musicalement le rock commence à s'essouffler. Le punk marque cette rupture avec un rock vieillissant et annonce les futurs conflits sociaux tout en prônant une position cynique. Le punk propose une musique agressive, hargneuse à souhait, chargée d'énergie qui doit se consumer très rapidement (morceaux courts, saturés de sons à la limite du bruit, critique pseudo-radicale). Il faut signifier une urgence, une rupture à la fois réelle et infantile qui doit réveiller, tirer de la torpeur dans le but d'alerter mais le no future du punk empêche toute affirmation positive, toute construction d'une réflexion et se limite à une contestation sociale sans fondement précis et auto-destructrice. C'est dans ce contexte que se préparent les activismes qui se veulent plus pensés et maîtrisés de la musique industrielle.

[modifier]

Le mouvement "industriel" proprement dit

La musique industrielle des débuts se distingue surtout par ses auteurs, la recherche artistique au travers de performances extrêmes, une attitude et un message hautement provocateur. La plupart des fondateurs de l'industriel ne sont pas spécialement musiciens, mais plutôt des intellectuels et des artistes performers, cherchant à secouer par un discours engagé un carcan social ou politique.

[modifier] Caractéristiques

Selon Jon Savage la scène industrielle se distingue à travers quelques points communs. Il faut rappeler qu'il n'y a pas de leader patenté ni de mentor étant donné que les artistes ou les groupes travaillent sur des thèmes proches d'où l'idée de culture :

* Organisation autonome : Choix de créer ses propres réseaux de fabrication et de diffusion. Inutile de passer par des compagnies de disques officielles.

* Accès à l'information : « Guerre de l'information » signifie que la lutte pour le contrôle n'est plus physique (conquérir un pays) mais liée à la communication. Quelles sont les techniques de dissémination et de propagande de l'information ?

* Utilisations de sons synthétisés et de l'anti-musique : Recherche musicale poussée afin de recréer l'ambiance sonore de notre monde actuel par l'utilisation de sons synthétisés et non musicaux.

* Utilisations d'éléments extra-musicaux : Intégration d'éléments littéraires, philosophiques, spirituels, sexuels, de vidéos lors des concerts, dans les disques, livrets accompagnant les disques.

* Tactiques de chocs: Utilisations d'éléments oppressifs lors de concerts (infra basses, arcs électriques, verre pilés, murs sonores) afin de montrer le conditionnement des personnes et leur capacité à supporter de telles attaques.
Cabaret Voltaire, Throbbing Gristle, SPK provoquaient volontairement les spectateurs dans ce sens.

On pourrait ajouter à cela :

* L'art de la transgression

Il est impossible de parler de la scène industrielle sans revenir sur cette idée sous-jacente qui a traversé le mouvement. Affirmer qu'un mot est utilisé afin d'en contrôler son contenu n'est pas suffisant. «Pornographie» appartient à cette catégorie par exemple. Et chacun s'accorde à en respecter les règles à la fois implicites et explicites par le contrôle plus ou moins strict qu'il en donne.

Cependant suggérer d'aller au-delà des tabous donc de transgresser une règle, une loi peut être catastrophique s'il n'y a pas, au départ, une bonne compréhension de lois humaines fondamentales. Tout le problème de la transgression serait de s'autoriser à faire tout et n'importe quoi au titre de la transgression.

Au contraire, une idée ou un concept qui voudrait exprimer une transgression ne peut l'être que si la personne incorpore en elle-même une certaine discipline, une certaine rigueur qui lui permettra d'aller au-delà sans atteindre les lois humaines fondamentales. Cela peut paraître paradoxal que d'affirmer cela et pourtant le lieu même où rigueur et éthique s'expriment le mieux c'est l'art.

* Transposer le champ de recherche vers un autre média

Le principal apport de la musique industrielle et de la scène post-industrielle aura été de déplacer le champ des recherches d'un support vers un autre en utilisant un média de masse et populaire. En ce sens la scène industrielle a totalement réussi son pari afin de faire véhiculer des idées d'une manière non conventionnelle et créer des approches musicales différentes. Il n'est pas rare d'entendre dans un groupe techno actuel ce référent incontournable : utiliser le média musical pour transmettre des idées conventionnelles ou non. Ce qui pose en retour et d'une manière plus profonde la question du livre et de la transmission supposée du savoir qu'il contient. Est-il possible d'obtenir le même raport intime à la culture avec un média différent du papier et de l'écriture ?

Aujourd'hui le terme d'indus est passé dans le langage courant et tout le monde reconnaît le travail de défrichement que ces groupes ont réalisé en préparant ni plus ni moins le terrain à la scène techno et à toute une scène musicale qui n'existait pas auparavant. Mouvement souterrain et confidentiel, nul-le ne le niera, mais à l'influence plus que certaine.

De cette scene initiale naitra en partie le mouvement gothique, la scene minimaliste electronique (DAF), une scene plus bruitiste comme Whitehouse ou SPK...Tout cet amalgame donnera les genresles plus connus comme
-EBM
-Power Electro
-Death Indus
-Neoclassiaque
-Dark Ambiant
-Dark Folk

La liste est trres longue...
En gros et en schematisant fortement

Indus:
TG Monte cazazza SPK whitehouse
il y a eu une scene minimaliste avec daf qui a donne naissance à l'ebm de front 242 qui a donne lui meme naissance au dark electro

whitehouse a donne naissance au power electro avec The Grey wolves, Genocide organ

Scrapping foetus off the wheel a etait le 1er à integrer des sons + rock suivi par swans qui a influence skinny puppy et par la suite ministry et nin et par la suite manson

le death indus a etait cree par Lille Roger ensuite Bombday in the nursery et devenu Brighter Death Now (richard Karmanik), sans doute l'un des genres le plus proche de l'indus originel....

Je pense etayer un peu plus ma propre vision sur ce mouvement musical etant donne que c'est celui que j'affectionne le plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Sam 24 Oct - 0:38

C'est super interressant comme sujet Hochmah, merci. C'est une très bonne idée, car à part rock musique et rock, je ne différencie pas grand chose.... Je me rappelle à la rentrée, on m'a demandé mon meilleur concert (qui est NIN....), et on m'a demandé, c'est quoi NIN? C'est quoi de l'indus? J'étais incapable de dire quelque chose à part "magique"... tongue
Revenir en haut Aller en bas
Laafey
Informateur


Masculin Nombre de messages : 4414
Age : 29
Localisation : On the road!
Groupes Favoris : Limp Bizkit
Hed Pe
Disturbed
Flobots
NERD
Nine Inch Nails
Indochine
Oasis
The White Stripes
Shaka Ponk

MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Sam 24 Oct - 0:40

très interessant!!! merci Hochmah

_________________
Citation :
Pour avoir un modo fan d'Indochine, on doit avoir beaucoup d'humour !!
=))

by Mr Canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avisscolaire.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Sam 24 Oct - 19:02

Merci...vraiment passionnant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Sam 24 Oct - 21:40

Oui! Voila qui complète ma culture de l'indus, un mouvement que je connaissais un peu (notamment via NIN, Red Harvest, Punish Yourself et d'autres)

Tiens d'ailleurs Einstürzende Neubauten tu le classerai dans quel type d'indus?

Sinon je suis d'accord sur le fait qu'on qualifie un peu trop vite un groupe "d'indus" sous pretexte de quelques samples ou la présence d'un synthé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Sam 24 Oct - 23:02

Einsturzende jusque l'album Halber Mensch est plutot bruitiste, ensuite, ils ont developpé leur son plus calme mais toujours aussi interessant (rock indus apres 1986)









4 videos c'est assez pauvre pour ce groupe qui va feter ses 30 ans de carriere, de plus definir ce qu'ils font sur 4 titres c'est impossible, ils ont quasi tout exploré en experimentation sonore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Sam 24 Oct - 23:04

J'aime bien "Blume" aussi... Même si c'est plutôt éloigné de leur prod habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Dim 25 Oct - 0:32

Difficile à dire ce que je prefere, mais mon album préféré est incontestablement Halber Mensch avec des titres comme Yu Gung, ZNZ ou Seele Brennt(d'apres les critiques de l'epoque, Blixxa pousse le cri le plus inhumain dans l'histoire du rock)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mouvement Industriel   Aujourd'hui à 20:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mouvement Industriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mouvement Industriel
» Electro / Industriel / Dark
» [PIERCING] Septum, industriel et les autres^^
» Le mouvement Zeitgeist
» Le grunge: mouvement inutile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musique :: Le Rock :: Rock Industriel-
Sauter vers: